Classique

Adam Bede de George Eliot

Note : ★★★★★ — « Une nouvelle fois le style de George Eliot m’a plus que charmé et emporté sur son passage. Grâce à sa fresque sociale et sa peinture rurale, cette dernière offre une poignante et profonde tragédie portée par un héros touchant et attachant et rythmée d’une plume débordante de sensibilité. J’ai vibré au rythme de ce drame romantique, dévoilant les prémices du talent de l’auteure. »


« La lecture d’Adam Bede compte parmi les plus authentiques expériences de ma vie. » — Charles Dickens

Résumé :

Le charpentier Adam Bede est épris de la belle Hetty Sorrel.
Il ignore qu’il a un rival en la personne d’Arthur Donnithorne, fils d’un propriétaire terrien, et que les deux amants se voient en secret. Adam se tourne alors vers Dinah, une femme de sa condition, tout amour et tendresse. Tandis que la passion charnelle et l’égoïsme de Hetty auront des répercussions aussi terribles qu’inattendues…

Chronique :

Excepté Silas Marner, que j’ai tout simplement abandonné, mes découvertes de Middlemarch et de Le Moulin sur la Floss se sont révélées de merveilleuses surprises. J’avais plus qu’apprécié la plume de George Eliot, incisive et mélancolique ainsi que son dramatique style. C’est pourquoi lorsque j’ai eu l’occasion de retrouver l’auteure lors d’une nouvelle tragédie, je n’ai pas hésité un seul instant et je ressors plus que conquis par cette délicieuse et néanmoins douloureuse lecture.

Une nouvelle fois, l’auteure nous livre un drame merveilleusement construit dont je me suis délecté avec plaisir et intérêt. Avec avidité et impatience, j’ai plus qu’apprécié mon voyage au sein de l’univers rural soigneusement retranscrit par cette dernière. George Eliot nous accompagne au sein d’une campagne anglaise où il semble faire bon vivre et dont les couleurs m’ont paru plus que chaleureuses et dont l’amour semble guider la vie de ses habitants. J’ai fortement été sensible à l’importante place de la vie agricole mise en place par celle-ci. L’auteure instaure le rythme de ce roman et la prose de George Eliot se veut alors un véritable hommage au monde pastorale et à l’univers païen. Que j’ai adoré découvrir ses merveilleuses et méticuleuses descriptions accompagnant cette délicieuse peinture champêtre. Pour autant et malgré la beauté ainsi que la quiétude des lieux, la vie n’est pas toujours facile dans le village de Hayslope et le lecteur l’apprendra en suivant les traces d’Adam, le personnage principale de cet envoutant classique dans, lequel, ce dernier rencontrera la mort mais aussi l’amour et suivre ses joies mais surtout ses peines m’a plus que touché tant j’ai apprécié sa très grande profondeur et sa fine sensibilité. A travers son personnage et son récit, l’auteure appréhende de grands sujets et les retranscrit avec dureté et réalisme. Le bon comme le mauvais de son univers et de ses personnages se démontrent d’une telle justesse que j’ai plus que vibré au cours de ma lecture. J’ai aimé la façon dont George Eliot traite de ses aspects avec piété et maitrise. Ainsi et grâce à sa large dimension pieuse et religieuse, cette tragédie fera souvent mention de sacrifice, de pardon et de rédemption ce qui m’a fortement séduit. L’amour baigne aussi littéralement Adam Bade et qu’il s’agisse d’un premier amour ou tout simplement celui maternel ou bien fraternel, cette dernière le sublime malgré ses travers et autres déboires aux conséquences désastreuses et dévastatrices. Mieux encore, de nombreux autres sentiments ainsi que d’autres valeurs telles que la culpabilité et le regret par exemple sont à l’honneur et permettent une vive et incisive critique sociale.

Je ne peux entrer dans les détails mais à travers la déchéance et la descente aux enfers de Hetty, la dulcinée d’Adam, l’auteure offre une véritable et poignantes tragédie. A travers ses personnages passionnants et bien souvent torturés et écorchés, cette dernière soulève les passions et je suis passé par énormément d’émotions au cours de cette lecture. Il faut dire que je me suis fortement attaché à notre jeune héros qui malgré sa condition sociale se dévoile un véritable gentlemen. Ce personnage brille par sa bonté, sa générosité ainsi que son altruisme. Bien que pouvant paraître assez poli et lisse en début d’ouvrage, son évolution se fera de manière progressive et assez intimiste. J’ai d’ailleurs été assez étonné d’une scène de violence entre celui-ci et son rival, l’odieux et calculateur Arthur Donnithorne. Ce dernier et tout comme Hetty se dévoilent l’opposé d’Adam dans leurs comportements et leurs constructions. Si Adam représente le bien, ces derniers représentent le mal malgré une finalité audacieuse tant la repentie fin offerte par George Eliot en ce qui les concerne m’a plus que surpris. Étant habitué à des fins plus que tragiques et difficiles de sa part, j’ai été surpris de sa rédemption face à certains de ses protagonistes quand bien même ce choix se veut cohérent et convaincant tant il m’a permis de mieux comprendre et d’apprécier cette cupide jeune demoiselle qui, par égocentrisme, se brûlera bien plus que les ailes.

Je pense que vous l’aurez compris mais une nouvelle fois le style de celle-ci m’a plus que charmé et emporté sur son passage. Grâce à sa fresque sociale et sa peinture rurale, cette dernière offre une poignante et profonde tragédie portée par un héros touchant et attachant et rythmée d’une plume débordante de sensibilité. J’ai vibré au rythme de ce drame, dévoilant les prémices du talent de George Eliot que j’ai déjà envie de retrouver à l’occasion d’une relecture de Le Moulin sur la Floss.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion de mon partenariat avec les Editions de L’Archipoche.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Challenge Cottagecore – 2022 : Menu Promenons-nous dans les bois.

8 commentaires sur “Adam Bede de George Eliot

  1. Merci pour cette belle chronique ! Tu me donnes presque envie de redonner une chance à George Eliot (ma lecture de Middlemarch a été très laborieuse !). Bonne fin de journée 🙂

    J’aime

    1. Avec grand plaisir. Si ça peut te rassurer Adam Bede et Le Moulin sur la Floss sont différents de Middlemarch pour leur dimension tragique et touchante.
      Je suis certain que ces œuvres peuvent te plaire.

      Aimé par 1 personne

    1. Merci du compliment. Je ne peux qu’approuver ce choix et t’encourager à découvrir ce roman ainsi que ceux cités, Middlemarch et Le Moulin sur la Floss que j’ai adoré !

      Belle fin de journée également.

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne connais pas du tout ce roman. Après il faut dire que le seul que j’ai lu de l’auteure est Middlemarch justement. Tellement de classiques à découvrir !

    J’aime

    1. Cette réédition arrive donc à point nommé. En réalité je ne le connaissais pas non plus et je suis ravi de cette découverte.
      Middlemarch m’a plu pour son héroïne mais j’avoue que je trouve la plume de George Eliot bien plus transcendante dans ses tragédies telles que celle-ci et Le moulin sur la Floss.

      Belles découvertes à toi parmi tout ces joyaux de la littérature classique.

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne connaissais pas ce titre d’Eliot, tu me le fais découvrir 🙂 Je n’ai jamais lu un de ses romans, mais j’ai Middlemarch dans ma PAL, j’espère le lire pendant l’été 🙂
    Qu’est-ce qui t’avait fait abandonner Silas Manner?

    J’aime

    1. Je pense que peu de personne le connaisse et je suis ravi de cette réédition. Middlemarch est un joli pavé que j’ai adoré grâce à son héroïne bien plus qu’en avance sur son temps et attachante au possible.
      Concernant Silas Marner, je ne suis pas parvenu à entrer pleinement dans le récit la faute à une traduction que, je pense, trop datée.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.