Fantasy

Prince Captif, tome 2 : Le Guerrier de C. S. Pacat

Note : ★★★★★ — « Grâce à ce nouveau tome, C. S. Pacat démontre tout l’étendue de son complexe et sombre univers. Cette dernière manie l’art de la guerre avec une franche réussite même si l’ambiance luxuriante m’a parfois manqué. C’est pourquoi, j’ai adoré voguer en compagnie du puissant et valeureux Damen ainsi qu’en compagnie du fin stratège Laurent dont leur relation se veut toujours aussi pleine de tension et dont une certaine et palpitante synergie les anime. »


Ce livre s’adresse à un public averti.

Résumé :
Alors que leurs royaumes sont sur le point d’entrer en guerre, Damen et son nouveau maître, le prince Laurent, doivent échanger les intrigues de palais contre la violence ouverte des champs de bataille. Contraint de dissimuler son identité, Damen est de plus en plus attiré par le dangereux et charismatique Laurent. Mais alors que la fragile confiance entre les deux hommes se renforce, les secrets de leurs passés risquent de leur porter un coup fatal…

Chronique :
Après un premier tome surprenant mais néanmoins des plus passionnant à découvrir, j’étais impatient de continuer l’aventure de Damen et Laurent. D’autant plus que ce second chapitre semble avoir bien plus convaincu les précédents lecteurs et je peux comprendre pourquoi tant j’ai adoré l’orientation effectuée par C. S. Pacat qui m’a totalement convaincu même si j’avais apprécié la précédente.

En effet, si précédemment cette dernière était parvenue à sublimer l’art de la luxure et de la débauche, cette fois-ci c’est l’art de la guerre et ses complots qui se dévoile l’éléments principal de Le Guerrier et nul doute que cette évolution lui sied au teint ou à la plume, c’est selon. Bien que j’avais déjà fait l’éloge de la complexité de l’univers de cette série, je ne m’attendais pourtant pas une telle maturation, ni une telle profondeur dans son développement ainsi que dans son déroulement. Le conflit entre les différents territoires portés par Damen et Laurent se dévoile fascinant et captivant. En quittant la cour du palais et nous rendant en campagne à la frontière des royaumes où les combats s’intensifient, bien des détails sont offerts aux lecteurs de la part de l’auteure et son intrigue se dévoile passionnante et palpitante. Il faut dire que même si l’ambiance sombre et séduisante du premier volet appelle parfois à manquer, une toute autre se met en place tant les faux-semblants sont légions et les coups plus que permis. Ainsi, entre action et stratégie, je n’ai cessé d’être porté et bousculé par la plume de C. S. Pacat qui se démontre toujours aussi éloquente et percutante. La tension déjà amorcée entre nos deux ennemis ne cesse de s’accroître au gré du conflit et ce malgré la supposée subordination de Damon envers son maître Laurent.

Ainsi et comme précédemment, une véritable synergie s’opère entre nos deux princes et la tension qui les attire autant que celle-ci les anime atteint – enfin – son apogée. C’est presque suppliant que j’attendais de voir enfin l’un des deux baisser la garde mais, là encore, je ne pensais pas être autant bluffé et subjugué. Qu’il s’agisse de Damen ou de Laurent, chacun d’eux cache terriblement bien son jeu et j’ai adoré les redécouvrir dans leurs plus profonds retranchements. Maintenant que chacun a dévoilé ses réelles motivations et leurs véritables sentiments ainsi que leurs identités, je suis plus qu’impatient de découvrir quelle finalité offrira C. S. Pacat à ces fins et valeureux guerriers qui scintillent de complexité et de sincérité. Mieux encore et alors que leurs traitements ne m’avaient pas autant marqué, il m’a semblé que les personnages secondaires étaient eux aussi bien plus étoffés dans ce volet. En particulier Jord et Aimeric qui m’ont également et à leur tour fortement touché.

Finalement et grâce à ce nouveau tome, C. S. Pacat démontre toute l’étendue de son complexe et sombre univers. Cette dernière manie l’art de la guerre avec une franche réussite même si l’ambiance luxuriante m’a parfois manqué. C’est pourquoi, j’ai adoré voguer en compagnie du puissant et valeureux Damen ainsi qu’en compagnie du fin stratège Laurent dont leur relation se veut toujours aussi pleine de tension et dont une certaine et palpitante synergie les anime. Je suis donc plus qu’impatient de découvrir la conclusion de cette série percutante et singulier.

Cette lecture a été réalisée à l’occasion du Pumpkin Autumn Challenge – 2022 : Menu Automne rayonnant – Catégorie We’re all born naked and the rest is drag.

6 commentaires sur “Prince Captif, tome 2 : Le Guerrier de C. S. Pacat

  1. J’aime tellement lire tes chronique sur cette saga et ré voir séduit par l’écriture des personnages.
    J’ai encore en mémoire cette tension et cette lutte entre eux pour ne pas céder, survivre, alors que tous les pousse à céder. C’était tellement beau et puissant.
    J’ai très envie de les relire ><

    J’aime

    1. Je suis impatient de découvrir tes avis que je prendrais plaisir à découvrir une fois ma lecture achevée. A tel lire, nul doute qu’ils seront de la même veine.
      Désolé pour ton envie de relecture car je sais que tu n’as pas forcément le temps mais un moment doudou avec une série que tu chéris ne fais jamais de mal 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.